Éclairage public : nous sommes prêts !

6 octobre 2022

Classé dans : Urbanisme

Il y a bientôt 10 ans, en 2013, notre commune était pionnière dans les économies d’énergie en réalisant la modernisation de la totalité du parc d’éclairage public (coût de l’investissement : 150.000€).

Toutes les lampes-boules et les lampes sodium polluantes et énergivores ont été remplacées, et un dispositif « bi-puissance » faisait baisser la consommation en pleine nuit tout en maintenant l’éclairage entre 22h et 6h30.

Du même coup la consommation et les factures s’en sont trouvées allégées et la faune nocturne (oiseaux, insectes…) n’était plus dérangée par l’éclairage polluant vers le ciel.

L’étape suivante, planifiée sur plusieurs années, devait aboutir à l’extinction des quartiers résidentiels pendant la nuit, sans pour autant laisser dans le noir total la traversée du village.

Pour y parvenir, la municipalité a lancé la modernisation du parc des 20 armoires électriques essaimées dans tout le village et qui redistribuent l’électricité sur le parc d’éclairage public.
Depuis 10 ans donc, année après année, toutes ces armoires ont été mises aux normes et adaptées techniquement pour obtenir un fin découpage de la distribution électrique des quartiers et des axes de circulation.

C’est ainsi qu’au moment crucial d’une nécessaire transition énergétique générale, notre commune est prête pour franchir un nouveau cap de progrès avec l’extinction de l’éclairage public pendant la nuit selon les modalités suivantes :

  • En période hivernale (depuis le passage à l’heure d’hiver jusqu’au passage à l’heure d’été) de 22h à 6h30.
  • En période estivale (depuis le passage à l’heure d’été jusqu’au passage à l’heure d’hiver, à l’exclusion des mois de juillet et d’août) de 23h à 06h30.
  • En période de vacances scolaires juillet-août, l’éclairage public sera interrompu à 23h00 et ne sera pas programmé pour s’allumer le matin.

Certes, nous avions annoncé que cette étape serait précédée d’une consultation de la population mazéroise (cf. Mazères Lisons n° 29).

Mais désormais l’urgence climatique nous pousse d’abord à passer à l’action… Quitte à lancer plus tard une enquête de satisfaction des Mazérois sur l’extinction de l’éclairage public la nuit, si le besoin s’en faisait sentir.

Pour autant nos efforts ne doivent pas s’arrêter à l’éclairage public ! Nous devons faire preuve, tous ensemble, de sobriété dans tous les actes de la vie quotidienne, chez nous comme dans l’utilisation de tous les locaux et moyens communaux (éclairage, chauffage, eau, carburant…).

L’ÉCLAIRAGE PUBLIC EST ÉTEINT DE 22H À 6H30 DU MATIN
DEPUIS DÉBUT OCTOBRE

sauf sur l’axe traversant RD37 avenue du Général de Gaulle.

Revenir à la liste des articles