Mazères-Lezons montre l’exemple

23 avril 2022

Classé dans : Travaux

Embellissement et pacification sont au programme de la rénovation de la RD37, à Mazères-Lezons. Le point à mi-parcours sur ce chantier exemplaire à plus d’un titre.

Avec 6000 véhicules qui l’empruntent quotidiennement, la route départementale RD37 est le symbole de ces routes en périphérie paloise qui subissent un flot quotidien de circulation.

Débuté en janvier, le chantier de la RD37 en est aujourd’hui à mi-parcours et laissera place, en juillet, à une traversée apaisée et sécurisée. « Le résultat sera le reflet d’une véritable volonté de la municipalité pour embellir et pacifier notre centre-bourg » souligne Monique Sémavoine, maire de la commune.

Pensé dans les moindres détails

Embellissement, sécurisation, mobilité douce, patrimoine valorisé, matériaux de qualité, aménagement durable… autant de mots qui ont guidé la mise en place de ce projet, exemplaire à plus d’un titre. A commencer par les réunions publiques qui ont permis d’associer les riverains.

Largeur de voirie limitée à 5,50m maximum, les véhicules peuvent se croiser mais en réduisant leur vitesse à 30km/h, écluses et plateaux traversants, tapis d’enrobé, trottoirs en béton désactivé, réfection des parvis de l’église et de la mairie en pierre d’Arudy, installation de mobilier urbain… tout a été prévu jusque dans les moindres détails. « Nous réalisons au moins un trottoir sur les 800m de voirie et deux lorsque c’est possible. Nous avons aussi porté une attention particulière à la végétalisation des abords. Je suis convaincue que l’aspect végétalisé fait ralentir de manière inconsciente les automobilistes » rappelait Monique Sémavoine, lors de sa visite de chantier avec son binôme au Conseil départemental, André Arribes.

Vitesse limitée à 30km/h

« C’est une véritable renaissance qui est engagée pour offrir aux habitants une rue plus vivable et plus humaine. A l’issue de ce chantier, la vitesse automobile sera définitivement limitée à 30km/h sur toute la traversée du village et progressivement dans tout le bourg. La route sera dorénavant interdite aux camions de +3,5 tonnes » souligne-t-elle. Même la façade de l’église a bénéficié d’un bain de jouvence à l’occasion.

Côté chantier, les équipes de SPIE-Batignoles terminent la portion boulangerie/église et s’en iront dans les jours qui viennent vers la portion église/rue du Gave, avec une circulation qui passera en mode alterné.

Financement :

Le Département participe au financement de cette réalisation à hauteur de 225 815 €.

La Commune assume la part belle avec 422 920 € pour aménager les trottoirs, le stationnement, les parvis, le mobilier urbain, les espaces végétalisés et fleuris, et une subvention du fonds commun TVA abonde de 119 774 €, ce qui porte le total de cette construction à 768 509 €.

Revenir à la liste des articles