Mazères-Lezons

 

 

Actualités    |    Vie ensemble

  Retour à la liste des actualités

 

Vie ensemble  |  Budget

Budget 2016

10/10/2016

 

Ce n’est plus une nouvelle : depuis trois ans toutes les collectivités locales subissent de plein fouet la baisse drastique des dotations de l’État. Pourtant, alors que de trop nombreuses communes se trouvent en grandes difficultés pour boucler leur budget, à Mazères-Lezons, grâce à une gestion extrêmement rigoureuse depuis huit ans conjuguée à des efforts consentis par tous les Mazérois, nous pouvons à la fois garantir l’avenir au travers de nos investissements tout en maîtrisant nos dépenses de fonctionnement. Pour résoudre cette équation, il faut l’aborder avec un grand sens de l’équité et aussi un certain courage, car cet exercice difficile est inévitable aujourd’hui… et probablement encore demain.

Adjoint délégué aux finances, Eric Cazabat explique comment le Budget 2016 a été préparé par la Commission des Finances et voté par le Conseil municipal.
Monique Sémavoine

Mazères Lisons :
A combien s’élève la perte des dotations de l’État depuis trois ans ?

Eric Cazabat :
Notre commune accuse une perte de 100 000 €, ce qui équivaut à une perte de 16 points de fiscalité ! Et cette année encore ce sont près de 7 points de fiscalité qui vont être perdus soit 40 000€.

ML : Dans ce contexte, comment avez-vous construit le budget ?

EC : Notre commune est tenue de trouver l’équilibre budgétaire en tenant compte :
des augmentations de charges de personnel incompressibles et obligatoires qui ne dépendent pas du choix de la commune mais lui sont imposées par l’État avec la réforme des grilles indiciaires et l’augmentation des charges sociales,
de notre souhait de maintenir les activités associatives, sans que les subventions ne pèsent trop lourdement sur la fiscalité,
de notre volonté de poursuivre les investissements tout en maîtrisant au maximum leur coût en recherchant toujours l’optimisation grâce à des subventions ou des fonds de concours.

En matière d’investissements, notre commune s’est donc engagée dans plusieurs chantiers, à savoir :
- la rénovation et extension de la mairie, son accessibilité et l’isolation du bâtiment,
- la rénovation et extension de la crèche municipale,
- la rénovation des sols de l’école maternelle,
- le remplacement des huisseries de l’école maternelle,
- l’aménagement d’un rond-point pour assurer la sécurité à la sortie du quartier du Sulky.

Mais ce n’est pas tout, en plus des chantiers d’autres projets sont prévus au budget :
- l’installation réalisée au printemps d’un panneau lumineux d’informations,
- la dotation à la rentrée des claises de deux vidéo-projecteurs pour l’école primaire,
- l’acquisition d’un matériel de désherbage thermique, dorénavant obligatoire en raison de la nouvelle réglementation qui interdit l’utilisation de produits phytosanitaires,
- la prévision du remplacement d’un véhicule pour les services techniques,
- le projet d’aménagement d’espaces de jeux pour enfants.

Dans le budget 2016, le montant total de ces investissements s’élève à 1 121 000 €, et la commune bénéficiera, après achèvement de chaque chantier, de diverses subventions déjà promises et qui s’élèvent à ce jour à 393 000 €.


ML : En ce qui concerne les subventions aux associations, comment concilier leurs attentes et les restrictions budgétaires que subit la commune ?

EC : Le Conseil municipal a dû faire des choix difficiles pour résoudre cette équation :
- tout d’abord, pour l’encourager dans sa démarche au sein des écoles, il a décidé de maintenir la dotation de l’ASMUR qui intervient bénévolement dans le cadre des TAP (Temps d’Activités Périscolaires), 
- en revanche d’autres associations ont été soumises à une baisse de 7 à 8% de leur subvention habituelle,
- enfin un effort conséquent a été demandé aux associations dont les réserves financières très confortables leur permettent de poursuivre une activité normale.

Dans ce contexte difficile pour tous, rappelons toutefois que la commune continue d’assumer toutes les charges très conséquentes d’entretien et de nettoyage de tous les locaux mis gratuitement à la disposition des associations pour leurs activités, et qu’elle paie tous les fluides et liquides (eau, gaz, électricité…). Ces charges s’élèvent annuellement à 66 000 €.

Par conséquent, pour aboutir dans ces choix et atteindre l’équilibre global du budget, après des années de sobriété fiscale, la municipalité a dû se résoudre à voter une hausse fiscale de 3%. Précisons toutefois que ces 3% correspondent à seulement 18 000 € de revenus supplémentaires, une bien maigre ressource qui ne peut compenser les énormes pertes de dotations.

 

Partager cet article :

 

Mairie de Mazères Lezons

30, avenue du Général de Gaulle

64110 Mazères-Lezons

Téléphone 05.59.06.56.61

Fax 05.59.35.05.84

Numéro d'urgence 05.59.06.33.88

 

Horaires

Lundi - Mercredi - Vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h

Mardi et Jeudi de 8h30 à 12h

Permanence mensuelle le 1er samedi du mois de 10h à 12h